L’immobilier en mouvement

Les différents acteurs professionnels du marché immobilier ont tout intérêt à anticiper et exploiter les tendances fortes qui se dégagent en termes d’utilisation de terminaux mobiles.

En 2016, le marché de l’Internet mobile devrait représenter 46% de l’accès à Internet dans le monde et compter 2,9 milliards d’abonnés.
Pour exemple le mobile représente aujourd’hui 40% du trafic total de Seloger.

L’immobilier réactif et interactif

Une personne passe en moyenne deux fois moins de temps pour réaliser une action sur son mobile que sur un PC, la taille de l’écran des mobiles obligeant à concevoir des applications qui vont droit au but, ce qui augmente naturellement le taux de satisfaction du client.

Le smartphone est l’outil temps réel par excellence : il envoie des notifications sur le terminal ou bien des alertes email qui, dans le cadre d’une recherche immobilière, s’avèrent cruciales, et de plus, donnent le sentiment aux mobinautes d’être en permanence à l’affût.

C’est aussi un support numérique qui permet de travailler la fidélisation d’une façon intelligente et efficace.

Les biens immobiliers peuvent être recherchés et consultés sur mobile, ceci sans donner d’adresse précise mais en identifiant un quartier particulier avec ses POI (Points d’intérêt que l’on retrouvent géolocalisés sur une carte) du type commodités, commerces….

Un outils pour agents intelligents

Un outil qui permet aux agents immobiliers de gérer leurs biens et leur relation clientèle.

L’enjeu pour les acteurs immobiliers est de mettre en scène un univers interactif complet en proposant une expérience ultra fonctionnelle.

Un projet immobilier n’est pas anodin c’est pourquoi l’application mobile doit être ressentie comme un véritable accompagnateur performant pour trouver et faciliter la transaction.

Share your opinion! Post your thoughts.