Ne fermez pas la porte aux mots clé

Le choix des mots clés est capital dans la stratégie de référencement naturel de votre site immobilier sur le web.

Vous êtes une agence immobilière ou un autre professionnel de l’immobilier, il est important pour votre visibilité web de travailler votre présence sur internet en optimisant les mots clé en rapport avec votre activité et à vos objectifs.

Mais qu’est-ce qu’un mot clé ?

C’est le plus souvent une expression plutôt qu’un simple mot, utilisée par l’internaute lors de sa recherche d’information immobilière sur Google ou Bing.

Ces mots sont le coeur du référencement en effet il est impératif que votre site web immobilier soit l’une, voire la première réponse à une requête.

Ces mots clés doivent bien évidemment illustrer au mieux votre activité d’acteur de l’immobilier et savoir répondre avec pertinence à une recherche précise.

Comment établir une liste très pertinente mais aussi en rapport avec la typologie générale des requêtes ?

Identifier et sélectionner les mots clés représentant l’activité immobilière de votre entreprise en étant le plus précis possible.

  • Géolocalisez votre entreprise immobilière :
  1. Agence immobilière et nom de la ville
  2. Agence immobilière et nom de la région
  3. Agence immobilière et nom d’un monument ou attrait le plus proche et typique
  • Cernez votre public/cible :
  1. Immobilier affaire
  2. Fond de commerce
  3. Maison luxe
  4. Investissement/patrimoine
  • Mentionnez vos expertises géolocalisées :
  1. Gestion locative ville
  2. Immobilier neuf ville
  3. Grand appartement quartier
  • Faites intervenir et s’exprimer des personnes pour décrire votre entreprise (le personnel, clients, partenaires…).
  • Analysez les statistiques du site web afin de savoir ce que vos internautes qui vous cherchaient ont tapé sur le moteur de recherche.
  • Tapez vos mots clés dans Google et analysez le résultat. Ceci afin de trouver des expressions clé auxquelles vous n’auriez pas pensé. En effet Google vous suggère des termes de recherche qui s’apparentent aux vôtres (recherches associées).
  • Pensez à utiliser Google Instant pour compléter vos expressions avec ce qui est le plus fréquemment recherché par les internautes.
  • N’hésitez pas à consulter un dictionnaire de synonymes et à exploiter le champ lexical des mots en déclinant leur racine (féminin, pluriel, conjugaison des verbes…). Un vocabulaire varié augmente les chances que votre mot clé soit celui recherché.
  • N’oubliez pas d’utiliser les outils de suggestion de mots clés :
  1. le générateur de mots clés Google
    Il permet d’obtenir une liste de requêtes couramment effectuées sur le moteur de recherche  en rapport avec le mot clé concerné. De plus il vous donne une « photo » de la concurrence.
  2. Google Insight et Google Trend Ces deux outils offrent une comparaison de mots clés et ainsi permet de connaître l’évolution des termes de recherche. Vous pourrez prendre connaissance des volumes de recherche par région, catégorie et période. Ils sont tout indiqué pour une analyse de la notoriété d’une expression.
  • Pensez – d’autant plus que vous allez avoir une concurrence très (trop) forte sur les expressions les plus populaires – à identifier les expressions qui participent à l’effet « longue traîne » (voir article).
    Le concept de Longue traîne : produits faisant l’objet d’une faible demande ou qui ont un faible volume de ventes peuvent collectivement rivaliser ou même surpasser la part de marché des produits très populaires.
    C’est la même chose pour les mots clé : un nombre important de requêtes dont le volume de recherche est faible va, s’additionnant, rapporter autant voire plus de visites d’internautes que les mots clé populaires ayant un gros volume, mais sur lesquels vous allez avoir beaucoup de mal à bien vous positionner. Sachez que 30 % du trafic sur un site web est constitué d’une dizaine de mots clés. Les 70 % restants sont générés par une centaine d’autres expressions qui composent votre longue traîne.
  • Classez vos mots clés en mesurant l’intérêt de chacune des expressions.
    Utilisez le générateur de mots clés Google.
    Analysez de même la faisabilité d’une expression. C’est le total des résultats obtenus sur une page de recherche. Par exemple, la concurrence est très importante sur « agence immobilière Paris », alors qu’elle est plus faible sur « appartement T4 Marais Paris ». La faisabilité d’un mot clé dépend de ces résultats.
Share your opinion! Post your thoughts.