Loi « Duflot » est-ce du « flan » ?

Le nouveau Scellier est arrivé.

Le principe, on le connaît : faire bénéficier aux particuliers investisseurs dans l’immobilier locatif, d’une réduction d’impôt et ce, dès 2013.

Ce dispositif qui se prépare et qui serait donc applicable en 2013, consiste en une réduction d’impôt de 17 à 20 % du montant de son achat immobilier qui sera plafonné à 300 000 euros.

Une réduction d’impôt qui sera étalée sur 7 à 10 ans.

Autre détail important concernant ce dispositif « d’aide » à l’investissement immobilier - expression qui manifestement n’est plus un gros mot dans la bouche du Ministre – les loyers de ces logements éligibles ne devront pas dépasser 80 % des loyers moyen de la zone.

Le principe de réalité a logiquement rattrapé le gouvernement. Une réalité qui, froidement et depuis trop longtemps, pose le problème du manque de logements en France. Le gouvernement s’est donc engagé à construire 500 000 logements par an. Un défi lorsque l’on sait que, entre janvier et juillet, les mises en chantier ont reculé de 12,5 %.

La fibre sociale du Ministre du logement a parlé, et l’une des conditions de ce nouveau dispositif, pour ne pas dire obligation, est le plafonnement des loyers à 20 % en dessous des loyers du marché de la zone concernée.

L’ambition affichée est de 40 000 nouveaux logements pour l’année prochaine.

Il est prévu d’autre part par le ministère du logement de relever la taxe sur les logements vacants, une taxe qui s’appliquera dans les agglomérations de plus de 50 000 habitants.

Pensez-vous que ce nouveau dispositif sera réellement incitatif ?

Share your opinion! Post your thoughts.