L’immobilier, c’est mieux à plusieurs !

Suite à la lecture de l’article d’Eric Scherer, intitulé « Transfert de pouvoir », je souhaiterais souligner l’incroyable opportunité d’établir un contact enrichi avec les prospects, ainsi que l’immense potentialité en termes d’échange, d’enrichissement et d’adéquation service/client que nous permet le « participatif » sur internet.

L’immobilier partagé

C’est quoi le « participatif » ?

Il ne s’agit pas ici du  « participatif » passé mais bien du « participatif » futur.

Futur parce qu’il dessine une perspective prometteuse concernant les comportements des clients du marché immobilier et la logique d’e-CRM induit par le canal web, interactif par essence.

Un outil de partage donc intéressant pour les acteurs de l’immobilier.

Participatif parce qu’il s’agit de l’ensemble de l’audience web donc pratiquement tout le monde, et que cette audience n’est plus passive et simplement réceptive mais potentiellement active, interactive, décisionnaire et influente.

l’audience de l’immobilier

Une audience qui s’organise entre elle, d’elle-même et qui impulse de nouveaux réseaux, de nouvelles initiatives, qu’il s’agisse de récolte et de partage d’information que de nouvelles formes de consommation.

Ne pas suivre, ne pas veiller, ne pas vous-même participer, est un évitement qui serait dommageable pour votre stratégie de commercialisation.

Cette nouvelle tendance est une chance, elle génère des données et des idées !

Il faut l’intégrer, partout où elle existe, dans une réelle démarche de co-production de services

Il faut associer à cette matière votre professionnalisme et vos expertises.

Vous devez donc :

  1. Identifier les principaux « spots » d’intervention sur internet qui parlent d’immobilier mais aussi de votre zone géographique de prospection.
  2. Engager le dialogue avec les participants et les coproducteurs de cette matière sur leur « terrain ».
  3. Chercher comment valoriser, optimiser ce qu’ils produisent comme contenu.
  4. Apporter vous-même du contenu pour enrichir, compléter, répondre à cette production, en restant dans votre rôle de professionnel et sans « jouer » le rôle poussif d’un pseudo client.
Share your opinion! Post your thoughts.