Viva la rénovation (part. 2)

Rénover ou entretenir sa maison (part. 2)

Nous vous proposons une série d’articles sur les préalables et bons réflexes à avoir dans le cadre d’un projet d’entretien, d’aménagement ou d’adaptation de sa maison.

Il est impératif, une fois votre diagnostic thermique terminé, et, si vous envisagez de faire des travaux d’isolation et d’aération de l’appartement ou de la maison, de procéder au préalable à l’analyse de la ventilation de la maison.

Isoler sans manquer d’air

Les travaux de rénovation thermique tel que l’isolation du logement et/ou le remplacement des fenêtres peuvent empêcher un renouvellement de l’air normal et entraîner des soucis de condensation.

Il faut donc veiller à installer un système de renouvellement d’air soit par des entrées et sorties fonctionnant par tirage naturel ou bien fonctionnant de façon mécanique, ceci pour évacuer les polluants et la vapeur d’eau résultant de l’activité domestique.

Il est à savoir que les systèmes de ventilation que l’on dit double flux et raccordés sur un puits canadien permettent de récupérer les calories émises par le sol ainsi que celles de l’air expulsé de la maison.

Cette précaution concernant la ventilation prend tout son sens en ce qui concerne les logements anciens. En effet, on y observe souvent la présence d’humidité au sein des maçonneries. Ces traces d’humidité, qui peuvent être très importantes, se font soit par infiltration soit par remontées capillaires.

Donc avant même de procéder à des travaux d’isolation thermique pensez à effectuer un drainage des murs qui posent des problèmes d’humidité.

A suivre…

Share your opinion! Post your thoughts.