Immobilier, pas immobilisme !

réforme immobilierEvolution du métier de l’intermédiation immobilière oblige, il est nécessaire de faire bouger les métiers de l’immobilier vers un professionnalisme en harmonie avec les nouveaux outils et les nouveaux comportements ?

De profondes mutations sont aujourd’hui observées : commerciales, sociétales et technologiques, la crise qui va pour s’installer devrait amplifier ce phénomène. Il devient impératif pour la profession de se donner les moyens d’évoluer, de s’adapter, de se réglementer avec intelligence. Les attentes et les garanties exigées par les consommateurs ne peuvent être négligées sous prétexte d’une pression concurrentielle forte. D’autant plus que les nouveaux outils et médias permettent aujourd’hui de réagir avec plus de pertinence et d’efficacité.

Quelles sont les questions à se poser pour que les métiers immobiliers répondent aux nouvelles exigences ?

Acteur immobilier, un métier  au cœur de la vie des Français qui ne peut souffrir d’approximation.
La loi Hoguet fait-elle face aux évolutions du début du xxième siècle?
Ces initiatives sont-elles suffisantes et efficientes ?

  • création d’un code de déontologie
  • Des instruments pour le respect des règles professionnelles
  • Création d’un Conseil national des professions immobilières
  • Renforcement de la protection des consommateurs et la préservation de l’équilibre économique des entreprises

Nous vous invitons à réagir ci-dessous à cet article en nous précisant, ce que, pour vous, doit-être la réforme principale des métiers de l’immobilier.


Autre article pouvant vous intéresser Qui sont les propriétaires ?

Image: Danilo Rizzuti / FreeDigitalPhotos.net

Share your opinion! Post your thoughts.