Bilan 2011 d’une année immobilière agitée

Cette année 2011 n’a pas été de tout repos pour les professionnels de l’immobilier, entre crise quasi structurelle, réformes brutales et un flou économique qui a tendance à s’éterniser, les raisons de positiver sont aussi rares que l’Edelweiss en rase campagne, cependant,  elles existent pour qui trouvera les moyens et la force de se distinguer.
L’année 2012 sera violente sur le plan économique mais, peut, pour ceux qui auront le flair et la ténacité, s’avérer riche en promesses et en nouveaux marchés.

Que dire du marché immobilier en 2011 ?

  • Des ventes de logement neuf qui s’affaiblissent, du fait de réductions d’avantages fiscaux et de la faiblesse de l’accession à la propriété dans le neuf
  • Une évolution de mauvaise augure pour 2012 avec cependant un regain sur fin 2011 du fait des mesures fiscales en cours : les investisseurs seront tentés d’acheter des logements neufs avant la réforme de la réduction d’impôts (un taux qui passera de 22% à 13%).
  • Un marché de l’immobilier ancien qui jusqu’ici a bien résisté : le palier de transaction est quasi identique à ceux des années 2003 à 2007 connues comme étant les meilleures dans l’immobilier.
  • Une disparité des prix Paris/Province et Province à Province de plus en plus prononcée
  • Un risque de baisse sur 2012 du volume des ventes immobilières avec un accès au crédit de plus en plus complexe
  • Une raréfaction des primo-accédants ayant un projet immobilier

Les gros changements à cheval sur 2011 et 2012 sont :

  • Un dispositif Scellier qui va baisser en 2012, avec un taux de réduction d’impôt passant pour un logement neuf en BBC à 13%, au lieu de 22%  (la loi Scellier sera définitivement supprimée en 2013).
  • Le PTZ+ sera réduit, il devrait être exclusivement réservé à l’acquisition d’un logement neuf (conditionné à un plafond de revenus).
  • Une augmentation de la TVA de 5,5% à 7% qui risque de peser sur le marché des travaux de rénovation.
  • Le nouveau diagnostic amiante (1er février), avec une nouvelle réglementation. Le diagnostic amiante deviendra obligatoire pour la mise en location d’un appartement ou maison bâtis avant 1997.
  • Un nouveau diagnostic déchet pour certaine démolition d’immeuble de plus de 1000 m2.
  • Au 1er janvier 2012 sera revu le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) avec 6 nouveaux pôles. L’expertise de ce diagnostic devra être plus précise et plus juste (Relevés détaillés, 60 données à prendre en compte contre 30 actuellement, 11 logiciels homologués (Ministère) pour des mesures plus fiables, nouvelle mise en place de statistiques…
Share your opinion! Post your thoughts.