L’immobilier en campagne

L’immobilier recule et les élections approchent. c’est le moment idéal de faire valoir, pour les professionnels de l’immobilier, leur désir de réformes ou de correctifs.

Les sujets et les attentes ne manquent donc pas. Le secteur s’interroge sur son avenir, et la crise, associée aux mutations du métier, nécessitent de la part des candidats à l’élection présidentielle de saisir à bras le corps ce qui menace l’équilibre fragile du marché.
Un marché fragmenté, poussif du fait de l’environnement fiscale, où la demande connait des accès de faiblesse prononcée, et où l’offre ne propose pas un parc de logement neuf suffisant.

La fin du dispositif Scellier, le besoin de stabilité juridique, la nécessaire réforme de la taxe foncière et l’attente d’une re-dynamisation de l’investissement des collectivités sur le marché de la construction sont des sujets que nos candidats à la plus haute investiture ne peuvent éviter.

Qu’en est-il alors de leurs propositions ?

Cet article vous propose de découvrir leur programme en matière d’immobilier et de logement

Share your opinion! Post your thoughts.