Seocampus 2013 l’externalisation du référencement

Immo News Mars

- Canalisations en plomb : 2 à 3 millions de logements concernés
L’association UFC-Que Choisir s’inquiète de la teneur en plomb de l’eau potable.
http://tempsreel.nouvelobs.com/immobilier/logement/20130325.OBS2916/canalisations-en-plomb-2-a-3-millions-de-logements-concernes.html

- Le pouvoir d’achat immobilier progresse partout en France
http://www.lemonde.fr/immobilier/article/2013/03/21/le-pouvoir-d-achat-immobilier-progresse-partout-en-france_1852163_1306281.html

- Immobilier: les cinq bonnes raisons de miser sur la pierre.
Malgré un plongeon de 24% des transactions immobilières l’an dernier dans les Alpes-Maritimes, investir dans la pierre sur la Côte d’Azur reste une valeur sûre.
http://www.nicematin.com/cote-dazur/immobilier-les-cinq-bonnes-raisons-de-miser-sur-la-pierre.1183737.html

- Les notaires de la Ville rose décrivent un marché de transition qui a tendance à se radicaliser selon les territoires
http://www.latribune.fr/regions/midi-pyrenees/20130326trib000756107/immobilier-le-marche-toulousain-n-est-pas-en-crise.html

- Achat immobilier : des disparités entre les hommes et les femmes célibataires
http://www.cbanque.com/actu/36621/achat-immobilier-des-disparites-entre-les-hommes-et-les-femmes-celibataires

Diagnostics obligatoires à la location

La loi exige 3 diagnostics, à fournir obligatoirement lors de la location d’une maison ou d’un appartement

1) Le Diagnostic de Performance Énergétique
2) Le Constat de Risque d’Exposition au Plomb
3) L’Etat des Risques Naturels et Technologiques

Le propriétaire-bailleur est tenu d’annexer ces 3 diagnostics lors de la remise du contrat à son locataire.

1) Le DPE renseigne sur la qualité de l’isolation thermique du logis et sur les charges de chauffage. Il doit être réalisé par un professionnel agréé qui peut aussi cumuler les compétences pour le contrôle ERNT.
2) Le CREP indique si on trouve des traces de plomb dans les matériaux utilisés à la construction.
3) L’ERNT indique si le logement se situe dans un périmètre à risques, en précisant lesquels.

Le coût de ces analyses peut se déduire des revenus locatifs (quand le propriétaire-bailleur à choisis le régime réel d’imposition).

Si les diagnostics sont fournis à la signature du bail ils ne sont pas en revanche à fournir lors d’une reconduction tacite.

Hormis ces trois dispositions il est bon de savoir :

Qu’en cas de logement utilisé comme résidence principale (loi du 6 juillet 1989), le propriétaire doit aussi informer le locataire sur trois points : Amiante, termites et installation intérieure du gaz.

Que tout contrat de location d’un appartement non meublé signé depuis fin mars 2009 doit préciser la surface utilisable du logement comme le définit l’article R 111-2 du Code des habitations.

Qu’il est important de ne pas oublier l’offre télévisuelle, à savoir si le logement peut recevoir des chaînes de télévision. Si oui en précisant par quel procédé : antenne hertzienne, câble, fibre optique, Internet, numérique terrestre (TNT), satellite, etc…

Que les installations électriques ne font pas l’objet d’un diagnostic obligatoire. Il suffit que l’installation soit sans danger et assure la sécurité des habitants.

L’inflation immobilière

L’inflation du secteur immobilier pénalise aussi bien les ménages français que la compétitivité des entreprises et l’aménagement du territoire.
Les Echos a dévoilé, en janvier dernier, que l’augmentation du coût de travail à travers la métropole est fortement lié à la crise immobilière. Effectivement, les entreprises françaises sont directement impactées par la hausse des loyers entraînant la baisse de leur épargne et des investissements hors construction. Elles sont également contraintes d’augmenter les salaires pour compenser cette inflation.
La bulle immobilière provoque un grand déséquilibre dans le financement de l’économie, orienté davantage vers les crédits immobiliers que vers le financement des entreprises. L’étude évoquée par le quotidien dévoile également que le prix de l’immobilier en France a atteint le double des prix d’il y a quinze ans. Un constat qui pousse les ménages à chercher des logements dans les zones rurales, beaucoup plus accessibles qu’aux centres-villes. Cet engouement massive provoque de nouveaux enjeux financiers pour les municipalités d’accueils particulièrement en matière de pollution, de renchérissement des services collectifs (distribution d’eau, d’électricité…), de disparition de terres agricoles.

Les tendances immobilières début 2013

Le taux d’intérêt connaît actuellement une baisse historique frôlant les 3%, après plusieurs années difficiles. Par conséquent, en ce début 2013, un nouveau tournant dans l’immobilier se prépare. C’est l’occasion, pour les futurs propriétaires de saisir des opportunités immobilières. Investir aujourd’hui, leur permet de faire de bonnes affaires mais également, d’envisager l’avenir plus sereinement, en s’engageant dans des emprunts de plus courte durée ou en allégeant les mensualités.

Du côté de l’offre immobilière, la nouvelle loi des finances prévoyant de diminuer les inégalités entre ménages aisés et ménages modestes pourrait engendrer une augmentation des plus-values immobilières sur les cessions de biens à usage locatif ou faisant office de résidences secondaires. Les propriétaires souhaitant vendre leurs biens, auront tout intérêt de le faire cette année.

Cette nouvelle année présente de nombreux avantages pour les personnes désireuses d’acquérir un logement. Dans certaines villes françaises, la mensualité d’emprunt pour l’achat ou la construction d’une maison individuelle n’est pas plus élevée que le loyer demandé pour un appartement en centre ville.

Immo NEWS

Les taux de crédits immobiliers à leur plus bas historique

Le mois dernier, la plupart des emprunteurs (95,5 %) ont souscrit un emprunt immobilier à un taux inférieur à 4 %.

**************

La hausse des prix de l’immobilier handicape l’économie française

Selon un rapport de Bercy cité par Les Echos, elle a « des conséquences néfastes pour les ménages, pour la compétitivité de nos entreprises, mais également en matière d’aménagement du territoire ».

**************

Immobilier : « Il faut débrancher les perfusions d’argent public »

Les aides d’État nourrissent l’inflation immobilière. La France dépense 40 milliards d’euros tous les ans dans la politique du logement : pourtant, on a des prix trop élevés et on a une pénurie de logements, donc ça ne fonctionne pas…

**************

Le marché de l’immobilier ne rebondira pas en 2013»

Michel Mouillart se montre pessimiste sur l’état du marché immobilier. Selon lui, seules deux conditions permettraient un rebond : un retour rapide de la croissance et un soutien public.

**************

Pourquoi l’etat n’a pas interet-a la-baisse des-prix immobilier

… mais l’Etat a-t-il vraiment intérêt à la baisse des prix ?

Dénonçant une « hausse artificielle » des prix, la ministre du Logement, Cécile Duflot, a souhaité une inversion de la courbe. Pas sûr que Bercy et les collectivités locales soient de son avis…

En savoir plus sur :

Voeux 2013

Que souhaitez ? que vous souhaitez pour cette année 2013 ?
Si ce n’est une année de rebond et d’amélioration. Une année où l’on souhaite voir un marché immobilier se clarifier, porté par une nouvelle dynamique.
Bonne année à vous.

Immobilier, les bons plans

Pourquoi et comment acheter sur plan aussi appelé Achat en VEFA (Vente en l’état futur d’achèvement)

Qu’est-ce qu’un achat en VEFA ?

C’est une formule de cession immobilière qui consiste à vendre un bien immobilier qui n’est pas encore bâti. Cela concerne aussi bien les maisons individuelles que les appartements.

Un achat en VEFA passe par la signature d’un contrat de réservation aussi appelé contrat préliminaire. Lire la suite : Immobilier, les bons plans

Immo NEWS

Qui peut encore devenir propriétaire ?

Prix trop élevés, durcissement des conditions d’octroi de crédit, baisse des avantages fiscaux… Malgré leur appétit pour la pierre, de plus en plus de Français ont du mal à acquérir leur résidence principale. Personne (ou presque) n’est épargné.

*********************

Immobilier : la FNAIM dénonce la dictature du prix moyen au m²

L’organisation professionnelle propose une nouvelle approche basée sur le nombre de pièces d’un bien immobilier et non plus sur le seul prix au m², un indicateur qui tronque la réalité selon elle.

********************* Lire la suite : Immo NEWS

Viva la rénovation (Part. 03)

Avant même de vous lancer courageusement dans des travaux d’aménagements ou de rénovation de votre bien immobilier, se pose la question des démarches préalables.

La première est la déclaration préalable

Celle-ci est exigée dans le cadre d’aménagements de faible importance et concerne des travaux réalisés sur une construction existante, tels que :

  • des travaux qui créent entre 5 m2 et 20 m2 de surface de plancher ou d’emprise au sol.
    Le seuil de 20 m2 est porté à 40 m2 si la construction est située dans une zone urbaine d’une commune couverte par un plan local d’urbanisme (PLU) ou un document assimilé (par exemple, un plan d’occupation des sols). Lire la suite : Viva la rénovation (Part. 03)